Votre navigateur est trop ancien pour lire le JavaScript, merci de passer sur une version à jour

Afficher plus de résultats

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Search in posts
Search in pages

Les cités ouvrières de Lorraine

Accueil » Boutique » Les cités ouvrières de Lorraine

Les cités ouvrières de Lorraine

  • Sous-Titre : Dernières traces de l’industrie régionale du Xxe siècle ?
  • Auteur : Salvatore Geusa
  • Editeur : LA LISEUSE
  • Nb de pages : 268
  • Date de parution : 26/10/2023

Informations complémentaires

Poids 0,85 kg
Dimensions 19 × 27 × 1,4 cm
UGS : 9782955070789 Catégories : ,

29,90

Résumé

La révolution industrielle du XIXe siècle entraîne un large mouvement de populations ouvrières en France. Entre 1870 et 1914, avec les vallées du textile au sud de la région, le bassin sidérurgique et le bassin houiller au nord, la Lorraine française, au passé rural, devient l’une des régions les plus industrialisées de France.
La population locale ne suffit plus pour répondre aux demandes d’emplois. Dans un premier temps, les entreprises font appel aux habitants des régions avoisinantes puis à une main-d’œuvre étrangère.
Avant 1914, ce sont des milliers d’ouvriers qui sont recrutés dans le nord de l’Italie pour travailler dans les mines de fer. Après 1918, les gouvernements français et polonais signent un accord pour compenser les pertes de la Grande Guerre : ce sont alors des milliers de Polonais qui arrivent dans la région.
Afin de stabiliser cette main d’œuvre de qualité, les grands groupes industriels mènent une politique paternaliste. Il s’agit de prendre en charge chaque instant de la vie d’ouvrier et de sa famille : en plus des logements ouvriers confortables (qui est l’un des points essentiels de ce paternalisme), de différents avantages sociaux, ils financent des dispensaires, des cinémas, des stades ou autres équipements sportifs, des écoles, etc. Le tout, à proximité de l’usine. C’est aussi un moyen de contrôler la vie de l’ouvrier, en l’orientant totalement dans et hors de l’usine et le garder ainsi au travail !

Et si vous etiez intéressé par ça aussi ...