Votre navigateur est trop ancien pour lire le JavaScript, merci de passer sur une version à jour

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Search in posts
Search in pages

Ces bons messieurs de Martimprey – Les francs-maçons de Bruyères de 1768 à la Révolution

Accueil » Boutique » LIVRES REGIONAUX » LORRAINE » Ces bons messieurs de Martimprey – Les francs-maçons de Bruyères de 1768 à la Révolution

Ces bons messieurs de Martimprey – Les francs-maçons de Bruyères de 1768 à la Révolution

  • Auteur : Jack Chollet
  • Editeur : GERARD LOUIS
  • Nb de pages : 208
  • Date de parution : 25/04/2018

Informations complémentaires

Poids 0,7 kg
Dimensions 17 × 24 × 1,4 cm
UGS : 9782357631274 Catégories : ,

22,00

Résumé

« Ah ! Les comtes de Martimprey, c’étaient de bien bons Messieurs ! » Depuis Gerbépal où se situait leur vieux château féodal et Laval où ils résidaient à la mauvaise saison, cette réputation d’humanistes qu’ils avaient acquise depuis le XVe siècle auprès des paysans de la contrée, par leur bienveillance et leur disponibilité, s’était répandue dans les montagnes vosgiennes. Nobles éclairés en ce XVIIIe siècle, ouverts aux idées nouvelles, gagnés par l’esprit des Lumières et sans doute depuis qu’ils avaient invité le philosophe Marmontel dans leurs résidences, ils avaient été à l’origine de l’allumage des feux de deux loges maçonniques, la première en 1768, Saint-Jean la Parfaite Amitié, et la seconde Saint Georges de la Vraie et Inaltérable Réunion en 1783.
Cet ouvrage qui lève le voile sur l’histoire de cette famille influente à Bruyères et à Gérardmer vous révélera aussi l’identité de ces francs-maçons qui animaient les deux loges vosgiennes mystérieuses du XVIIIe siècle : nobles, bourgeois juristes, anciens militaires, commerçants, médecins. Une biographie consacrée à chacun d’eux permettra de mieux les connaître et tout particulièrement le comportement qu’ils eurent durant la Révolution Française.
L’auteur s’appuyant sur ces deux loges en profite pour en tirer quelques réflexions sur la franc-maçonnerie vosgienne, lorraine et nationale de cette époque.

Et si vous etiez intéressé par ça aussi ...