Votre navigateur est trop ancien pour lire le JavaScript, merci de passer sur une version à jour

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Search in posts
Search in pages

Des vertes montagnes de Franche-Comté à l’enfer des tranchées

Accueil » Boutique » LIVRES REGIONAUX » FRANCHE COMTE » Des vertes montagnes de Franche-Comté à l’enfer des tranchées

Des vertes montagnes de Franche-Comté à l’enfer des tranchées

  • Auteur : Jacques Lacoeuilhe
  • Editeur : DU CHÂTEAU
  • Nb de pages : 192
  • Date de parution : 18/08/2022

Informations complémentaires

Poids 0,26 kg
Dimensions 14 × 22 × 1,5 cm
UGS : 9782940637669 Catégories : ,

18,00

Résumé

Juillet 1914 : dans un petit village de Franche-Comté, deux familles amies célèbrent les fiançailles de leurs enfants, Suzanne et Benjamin, dans une ambiance joyeuse, voire sereine. Le mariage est prévu à l’automne, les gros travaux des champs terminés.
Août 1914 : l’Allemagne déclare la guerre à la France. Benjamin de la classe 1909 est mobilisé ; il sera l’un des poilus de la Grande Guerre.
Nous suivrons son parcours grâce au journal qu’il tiendra pour Suzanne. En Lorraine d’abord où il subira le baptême du feu ; dans la Marne ensuite où les circonstances lui éviteront de participer au plus fort de cette terrible bataille qui marqua pratiquement la fin de la guerre de mouvement. Il connaîtra en Champagne pour la première fois le terrible univers des tranchées. Puis, il rejoindra le Nord où il occupera les fonctions de téléphoniste. Il n’échappera pas à l’enfer de Verdun, aux combats de l’Argonne et au funeste Chemin des Dames.
En contrepoint est décrite la vie à l’arrière avec pour toile de fond le village du Haut-Doubs où vit la famille de Benjamin Tissot. Une vie de privations et d’angoisse, où l’on guette, tout en la redoutant, l’arrivée du facteur, porteur peut-être, de la terrible lettre des autorités annonçant l’issue fatale. Et cet espoir qui s’amenuise de jour en jour, de voir finir une guerre … qui n’en finit pas.
Comme il aime le faire, l’auteur n’oublie pas, cette fois encore, de suivre la nature comtoise au fil des saisons, ne serait-ce que pour montrer qu’elle reste belle face à la folie des hommes.
Quant à Benjamin, reviendra-t-il de l’enfer pour pouvoir, lui aussi, la contempler avec bonheur ?
Après son roman François Le Comtois qui se passe durant l’épopée napoléonienne, Jacques Lacoeuilhe fait un bond d’un siècle pour suivre, dans la Grande Guerre, Benjamin, le descendant de François, s’appuyant pour cela sur le journal authentique d’un poilu.

Et si vous etiez intéressé par ça aussi ...