Votre navigateur est trop ancien pour lire le JavaScript, merci de passer sur une version à jour

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Search in posts
Search in pages

54 Rue Centrale

Accueil » Boutique » MILITARIA » TEMOIGNAGES ET AUTRES » 54 Rue Centrale

54 Rue Centrale

  • Sous-Titre : Presse, Littérature et Gastronomie lyonnaises 1930-1950
  • Auteur : Jean-Bernard Frappé
  • Editeur : HEIMDAL
  • Nb de pages : 305
  • Date de parution : 13/05/2020

Informations complémentaires

Poids 0,57 kg
Dimensions 16 × 24 cm
UGS : 9782840485551 Catégories : ,

24,50

Résumé

Un propos original, des « focus » inédits, des personnages pittoresques et attachants, vingt années entre guerre et paix, voilà ce que proposent les pages de cet ouvrage : une histoire lyonnaise vue à travers le prisme des aventures et des tribulations de quelques protagonistes pour le moins originaux : des journalistes, des auteurs, des artistes, des fantaisistes, des gastronomes, dont Marcel Grancher le maitre de cérémonie de ce livre, Frédéric Dard qui n’était pas encore le Commissaire San Antonio, Curnonsky le prince élu des gastronomes, Max André Dazergues le Simenon lyonnais, Marcel Veyre le médium du contrebandier Louis Mandrin et accessoirement le « maitre de justice » de l’Ordre du Temple Solaire, Gaston Simonet le Ragueneau de l’hôtel Jutard, Pierre Scize le grand reporter et chroniqueur judiciaire et bien d’autres encore…
Au-delà d’une activité littéraire intense, nous retrouvons ici l’ambiance des bistrots, bars et restaurants, petits et grands, qui animaient tous les quartiers de Lyon, autant de lieux de convivialité, de rencontre, d’échanges et de manifestations culturelles et gastronomiques.
Cette histoire prend place au début des années 1930, à Lyon, elle se déroule durant dix années de paix lourdes de menaces, cinq années de guerre et cinq encore de liberté revenue. Elle trouvera son terme à l’aube des années 1950 : c’était hier. C’était au siècle dernier.

Et si vous etiez intéressé par ça aussi ...