Votre navigateur est trop ancien pour lire le JavaScript, merci de passer sur une version à jour

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Search in posts
Search in pages

Histoire des escadres de l’armée de l’air

Accueil » Boutique » MILITARIA » AVIATION » Histoire des escadres de l’armée de l’air

Histoire des escadres de l’armée de l’air

  • Sous-Titre : Les Escadres de chasse N°1 à 30 et la 33e Escadre de reconnaissance
  • Auteur : Gérard Paloque
  • Editeur : HEIMDAL
  • Nb de pages : 200
  • Date de parution : 29/11/2017

Informations complémentaires

Poids 1,1 kg
Dimensions 21 × 30 cm
UGS : 9782840484837 Catégories : ,

29,50

Résumé

Nées en même temps que l’Armée de l’Air elle-même, au début des années 1930, les escadres aériennes symbolisent l’évolution des forces aériennes françaises depuis des décennies. Reconstituées à la fin de la Seconde Guerre mondiale, les escadres de l’Armée de l’Air ont connu leur apogée lors de la guerre froide avant de voir leur nombre se réduire sensiblement à la suite de la disparition de la menace représentée par l’empire soviétique à la suite de l’implosion de ce dernier. Leur existence même fut remise en question dans les années 1990, puisque les escadres furent purement et simplement supprimées au profit des seuls escadrons avant d’être finalement recréées deux décennies plus tard.
C’est cette histoire, longue de plus d’un demi-siècle, que retrace cet ouvrage consacré aux escadres de chasse et de reconnaissance françaises de 1945 à 2015, c’est-à-dire de l’époque des avions à hélice à celle du jet, du Spitfire et du Thunderbolt au Mirage 2000 et au Rafale, en passant par les Ouragan, Mystère et autres Mirage III. Chaque escadre, qu’elle existe encore de nos jours ou qu’elle ait eu une existence éphémère est ainsi décrite en détail au travers de son histoire, mais aussi de ses insignes et surtout de ses matériels, au moyen de centaines de profils, non seulement de tous les avions d’armes utilisés successivement par chacune d’entre elles, mais aussi des appareils de soutien et même de ceux, comme les T-6, mis en oeuvre par les unités d’attaque au sol spécialement formées en Algérie et « parrainées » par la plupart des escadres de chasse de l’époque.

Et si vous etiez intéressé par ça aussi ...