Votre navigateur est trop ancien pour lire le JavaScript, merci de passer sur une version à jour

Afficher plus de résultats

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Search in posts
Search in pages

Guerre aérienne au Vietnam 1961-1973

Accueil » Boutique » Guerre aérienne au Vietnam 1961-1973

Guerre aérienne au Vietnam 1961-1973

  • Auteur : Gérard Paloque
  • Editeur : HEIMDAL
  • Nb de pages : 208
  • Date de parution : 05/06/2024

Informations complémentaires

Poids 1,13 kg
Dimensions 21,5 × 30,5 × 1,8 cm
UGS : 9782840486138 Catégories : , , Étiquette :

32,50

Résumé

Après avoir débuté de façon très discrète en 1961 par l’intervention de quelques « conseillers » américains auprès de la toute naissante SVNAF, l’aviation militaire du Sud Vietnam, la guerre aérienne en Asie du Sud-Est, et tout particulièrement au Vietnam, ne cessa de prendre de l’ampleur au point qu’à son apogée, en 1968, l’US Air Force déployait à elle seule dans la région près de 100 000 hommes et 1 800 aéronefs. La guerre aérienne au Vietnam, qui prit fin pour les États Unis au début de 1973 avec leur désengagement au profit du seul Sud Vietnam, vit l’implication de toutes les aviations des différentes armes du pays, l’USAF bien sûr, mais aussi l’US Navy avec des porte-avions croisant de façon permanente dans le golfe du Tonkin, l’US Marines Corps, sans oublier l’US Army, dont les hélicoptères jouèrent un rôle inédit, notamment lors des opérations au sol, déposant les GI’s au plus près des zones de combat. La guerre du Vietnam fut également l’occasion d’assister à des raids de bombardements stratégiques massifs comme on n’en avait plus vu depuis la Seconde Guerre mondiale, principalement menés par des Boeing B-52, et qui pesèrent d’une certaine façon sur l’issue des combats. C’est également lors de ce conflit que le missile antiaérien connut un essor sans précédent, et qui modifia en profondeur les doctrines d’emploi des avions de combat, obligeant par exemple à développer des tactiques aussi inédites que périlleuses de suppression de ces sites de SAM qui causèrent des ravages dans les rangs des aviations des États-Unis. Enfin, la guerre aérienne du Vietnam fut également la dernière occasion de voir de nombreux combats aériens, au terme desquels un nombre non négligeable de pilotes, tant américains que nord-vietnamiens, obtinrent le statut très envié d’as, en parvenant à abattre au moins cinq appareils adverses, notamment à coups de missiles air-air, autre arme qui connut une évolution sans précédent pendant les treize années que dura ce terrible conflit.

Et si vous etiez intéressé par ça aussi ...