Votre navigateur est trop ancien pour lire le JavaScript, merci de passer sur une version à jour

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Search in posts
Search in pages

Tilly-sur-Seulles 1944

Accueil » Boutique » MILITARIA » 2e GUERRE MONDIALE » Tilly-sur-Seulles 1944

Tilly-sur-Seulles 1944

  • Auteur : Stéphane Jacquet
  • Editeur : HEIMDAL
  • Nb de pages : 460
  • Date de parution : 29/05/2019

Informations complémentaires

Poids 1,98 kg
Dimensions 21 × 30 cm
UGS : 9782840485261 Catégories : ,

59,00

Résumé

Sur le Front britannique, à partir du 7 juin un nom de village va reléguer dans l’ombre tous les autres et notamment celui de Caen, l’un des objectifs stratégiques du jour J. Un nom que l’Histoire retiendra bientôt comme l’un des épisodes les plus tragiques de toute la bataille de Normandie : Tilly-sur-Seulles.
Tilly sur Seulles, Lingèvres, Cristot, Boislondes, la Senaudière, Saint-Pierre autant de noms qui symbolisent l’âpreté des combats qui, entre Caen et Bayeux, marquèrent les trois premières semaines suivants le débarquement. Tilly sur Seulles, bien que ne constituant pas un objectif pour les troupes alliées, va devenir la charnière de la bataille de Caen et sera l’un des premiers villages de Normandie détruits par les combats. Pris et repris 23 fois par les belligérants pendant près d’un mois, le village sera sinistré à près de 70% et perdra près du dixième de sa population.
Des centaines de soldats moururent pour percer ou défendre le Front de Tilly. Les bataillons britanniques perdirent, ainsi, en moyenne 200 hommes par jour durant cette période.
Les combats qui ont eu lieu dans le secteur sont toujours enseignés à l’école militaire de Sandhurst.
En s’appuyant sur de nombreuses photos, cartes et témoignages pour l’essentiel inédits ainsi que sur les journaux de marche des unités, l’auteur, Responsable du Musée de la bataille de Tilly sur Seulles, présente jour après jour et heure après heure, ces durs combats sur le Front de Tilly qui opposèrent les divisions du XXXe Corps britannique aux deux divisions d’élite du I SS PANZERCORPS, la 12e SS HITLERJUGEND et la PANZER LEHR. Ces combats titanesques se déroulèrent .au milieu des populations civiles qui payèrent également un lourd tribut à la bataille.

Et si vous etiez intéressé par ça aussi ...