Votre navigateur est trop ancien pour lire le JavaScript, merci de passer sur une version à jour

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Search in posts
Search in pages

La vie à Metz les années de l’entre-deux-guerres 1918-1939

Accueil » Boutique » LIVRES REGIONAUX » LORRAINE » La vie à Metz les années de l’entre-deux-guerres 1918-1939

La vie à Metz les années de l’entre-deux-guerres 1918-1939

  • Auteur : Maxime Bucciarelli
  • Editeur : SERGE DOMINI
  • Nb de pages : 184
  • Date de parution : 20/11/2018

Informations complémentaires

Poids 1,3 kg
Dimensions 25 × 31 × 2 cm
UGS : 9782354751395 Catégories : ,

29,00

Résumé

La collection La vie à Metz s’enrichit d’un nouvel opus de Maxime Bucciarelli. Faisant suite dans la même collection aux Années impériales 1871-1914, l’ouvrage traite une période méconnue de l’histoire de Metz celle des Années de l’entre-deux-guerres de 1918 à 1939. À la fin de la Grande Guerre, les Messins sortent de 48 années d’annexion à l’Empire allemand. Outre les célébrations de la victoire et les commémo-rations cherchant à réinsérer l’Alsace-Lorraine dans le giron français, ce retour à la Nation va confirmer Metz dans son rôle de ville de garnison et de rempart face à l’Allemagne. Grâce à des avancées technologiques et industrielles, les années 1920, dites les Années folles, seront le temps de la modernité qui révolutionnera la vie des Messins et des troupes basées sur son territoire. En matière militaire, c’est le développement prodigieux de l’aviation de combat et du rôle des chars dans l’arsenal de la France. Charles de Gaulle, basé à Montigny à l’époque, en sera l’ardent promoteur. Dans leur quotidien, les Messins vivent les chamboulements qui touchent la mode, le confort et l’architecture des habitations, les nouvelles automobiles, les activités commerciales, etc… Les années 30 seront marquées par la crise de 1929 déclenchant la constitution du Front populaire avant que l’Europe ne voit monter nationalismes et populismes pour sombrer finalement dans le second conflit mondial. Après deux années de recherche dans des collections privées et auprès des institutions régionales et nationales, les images et les documents rassemblés par Maxime Bucciarelli nous font découvrir un Metz qu’à ce jour peu d’ouvrages ont montré. Traitées en grand format, souvent en pleines et doubles pages, dans l’esprit qui a fait le succès de ses ouvrages précédents, l’auteur nous fait partager des trouvailles exceptionnelles. Beau papier, impression soignée, reliure cartonnée et couverture couleur pelliculée, un beau-livre qui fera référence.

Et si vous etiez intéressé par ça aussi ...